Dear Prudence

Dear Prudence

Christophe Honoré / Comité Dans Paris


Deux hommes qui ont entendu parler l’un de l’autre mais qui ne se sont jamais rencontrés, se donnent rendez vous. C’est le plus âgé des deux, ils ont presque le même âge, qui a contacté l’autre. Il s’est présenté, il a dit : «j’ai besoin de vous parler» et l’autre a répondu : «d’accord mais je n’ai rien à vous dire». Ils se retrouvent dans la rue devant le domicile de l’homme le moins âgé.Ils sont aimables l’un envers l’autre.Ils sont méfiants aussi.Ils parlent d’un garçon de vingt ans.Ils en parlent avec amour et avec distance.Ce garçon est le fils de l’homme plus âgé, il est aussi l’ancien amant de l’autre homme. L’autre homme tient à être clair. Il sait que cette histoire n’était pas «raisonnable», il prend toutes les précautions pour dire qu’il y a mis fin, qu’il n’a plus de contact avec le garçon depuis plusieurs semaines. Qu’il est désolé d’avoir cédé à ses avances. Qu’il aurait dû être plus prudent, mais qu’il ne se sent coupable de rien, que le père ne peut pas lui reprocher que son fils l’ait séduit, que ce fut une histoire folle. Mais pas indigne. Il se défend comme dans un procès que le père ne lui fait pourtant pas… S’il pose des questions le père, ce n’est pas pour juger mais pour comprendre. Son fils s’est tué il y a quelques jours. Il a laissé une lettre où il a demandé à son père de prévenir son ancien amant, mais de ne le prévenir qu’après l’enterrement.

« façon dont nous pourrions appréhender la nature de la prudence c’est de considérer quelles sont les personnes que nous appelons prudentes. De l’avis général, le propre d’un homme prudent c’est d’être capable de délibérer correctement sur ce qui est bon et avantageux pour lui-même, non pas sur un point partiel (par exemple quelles sortes de choses sont favorables à la santé ou à la vigueur du corps), mais d’une façon générale, quelles sortes de choses par exemple conduisent à la vie heureuse.»

Ethique à Nicomaque, Aristote

Création 2020 à la Comédie, Centre dramatique national de Reims

Texte Christophe Honoré
Mise en scène Chloé Dabert
Avec Olivier Dupuy, Sébastien Eveno

assistant à la mise en scène Matthieu Heydon
collaboratrice artistique Marie La Rocca
création lumière Didier Saint-Omer
création son Julien Matthieu

Pièce créée dans le cadre de Lycéens citoyens, programme d’éducation artistique et culturelle initié par La Colline, Théâtre National, mené en partenariat avec le Grand T Théâtre de Loire-Atlantique, la Comédie – Centre dramatique national de Reims et le Théâtre National de Strasbourg , soutenu par Total Foundation, le Fonds de dotation de Choeur à l’ouvrage et le Rectorat de Paris

Photographies de Victor Tonelli



Events